Pour la réhabilitation d’un des plus vieux potagers de Bruxelles

Nous demandons l’autorisation d’accéder aux jardins de la rue Navez et d’y gérer un espace vert. L’occupation de cet endroit exceptionnel est indispensable à la qualité de la vie dans le quartier.  Bruxelles-Environnement et la Commune de Schaerbeek veulent empêcher l’accès pour cause de pollution.  Or nous apportons des solutions citoyennes et innovantes à ce problème.

Signez la pétition > Change.org

Bruxelles Environnement a exigé des mesures de sécurité d’urgence suite à la découverte d’une pollution. La Commune de Schaerbeek a opté pour une mesure radicale et selon nous injustifiée: la fermeture pure et simple des jardins. Une concertation avec les usagers aurait pu permettre de trouver une solution plus juste et durable pour ceux-ci sans que leur santé ne soit pour autant menacée. Nous proposons depuis plus d’un an une alternative sérieuse et innovante à cette fermeture. La gestion citoyenne de cet endroit est très importante pour la vie du quartier, car il y a d’une part un manque d’espace vert, et d’autre part car la délinquance s’y développe en l’absence d’occupation du terrain et le jardin va devenir une jungle (au propre comme au figuré) de par le manque de présence citoyenne, et d’entretien (renouée du japon, ronces…).

Le collectif Plan B demande…

  • un accès permanent au site des Jardins Navez
  • l’accès au rapport d’analyses du sol
  • à être partie prenante dans les débats concernant l’affectation et la réhabilitation des terrains
  • un engagement clair de Bruxelles Environnement qui se contredit en soutenant le projet dans le cadre des Quartiers Durables Citoyens, tout en interdisant l’accès
  • une implication réelle de la Commune et d’Infrabel pour sécuriser les lieux

Nous proposons…

  • d’y poursuivre le projet pilote de dépollution du sol par les plantes (phytoremédiation) et les champignons (mycoremédiation)
  • d’y poursuivre les activités non dangereuses pour la santé telles que: la culture en bacs, l’apiculture, l’organisation de moments festifs et conviviaux
  • d’y poursuivre nos activités de compostage afin de sensibiliser les citoyens à ces méthodes de recyclage, de valoriser les déchets tout en améliorant la qualité du sol et en les utilisant comme substrat pour les tests de mycoremédiation notamment
  • de participer activement, de manière citoyenne et responsable à l’amélioration de la qualité de la vie dans le quartier par notre présence
  • d’empêcher les comportements antisociaux qui se développent rapidement sur le terrain : drogue et autres trafics, délinquance, vols de matériaux, dépôts clandestins, etc.
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *